Defiscalisation immobilier france
Publié le - 724 visites -

Investir dans une résidence secondaire : Un projet tentant mais couteux !

Il est tentant pour bon nombre d’entre nous d’investir dans une résidence secondaire afin de profiter des vacances ou se détendre pendant le weekend. Ce désir est tout à fait normal mais nécessite néanmoins une stratégie bien calculée. Il faut notamment bien adapter son budget et veiller à ce que le projet s’accorde bien à nos dépenses habituelles.

Un projet onéreux

Bon nombre d’investisseur font le choix d’une résidence secondaire afin d’en profiter en famille ou entre amis. Le plus grand désavantage dans ce genre de projet reste bilan financier produit, qui est souvent incompatible avec celui d’un placement réussi.

L’acquisition d’une résidence secondaire ne produira pas un fort rendement. C’est étant donné le nombre de dépenses qui y sont rattachées.

Lors de l’acquisition d’une résidence secondaire, il ne s’agit pas seulement de payer le prix du bien en question. En effet, lors de l’achat de l’actif, il existe tout un ensemble de coûts. Cela comprend les intérêts du remboursement du crédit, les abonnements et les charges fixes telles que la facture d’eau et d’électricité. Il faudra donc prendre en compte tous ces facteurs.

Additionnellement, la taxe foncière et la taxe d'habitation viendront s’ajouter aux charges. À l’opposé de la résidence principale, la résidence secondaire ne connaît pas d’abattement. Il faut donc examiner la taxe foncière car selon l’emplacement de la résidence secondaire, une surtaxe d’habitation peut être ajoutée. À titre d’exemple, les communes localisées en zones tendues ont le droit de majorer la part de la taxe d’habitation qui est alors redevable de 20%.

En outre, la prime d’assurance est supérieure à cause du risque élevé de cambriolages. Il faudra également compter sur les frais d’entretien. Ceux-ci représentent entre 2 et 5% de la valeur vénale par an. Un propriétaire doit également considérer les grandes réparations associées à la détention du bien dans le long terme. Au- delà de ces seuls frais directement liés à l’actif, il faut ajouter d’autres coûts souvent négligés. Il y a notamment les frais de transport pour se rendre à la résidence secondaire. À eux seuls, ces coûts peuvent former un budget important si la résidence principale est éloignée. Pour en savoir davantage sur la stratégie à adopter pour bien investir, nous vous conseillons investissementmalin.fr.

Un désir d'expression, intervenez sur notre information.

Les publications similaires de "Notre blog"

  1. 19 Oct. 2021Investir sous Girardin IS en 2021 : toujours rentable ?59 visites
  2. 4 Juil. 2021Pourquoi faire appel à une agence immobilère à Nantes241 visites
  3. 19 Mai 2021Immobilier commercial ou résidentiel252 visites
  4. 12 Oct. 2020Placement en outremer : comment réduire son IR en investissant auprès d’une entreprise ?716 visites
  5. 22 Juil. 2020Investir en LMNP : les avantages fiscaux886 visites
  6. 21 Juil. 2020Le démembrement : un outil d'optimisation fiscale741 visites
  7. 13 Mai 2020Rôle et missions du monteur de dossier Girardin industriel outremer653 visites
  8. 25 Juin 2019N'attendez plus, réservez un bien neuf sur anglet!944 visites
  9. 20 Juin 2019COFAG: un spécialiste de la gestion de SNC1079 visites
  10. 14 Nov. 2018Pourquoi simuler ses impôts avant le prélèvement à la source ?1220 visites
  11. 18 Juil. 2018Les communes de France qui attirent le plus d'acheteurs1480 visites