Defiscalisation immobilier france
Publié le - 664 visites -

Responsabilité de l'expert-comptable et du notaire

Dans un schéma de défiscalisation il est important de signaler la responsabilité de l'expert-comptable et celle du

notaire selon la décision récente du TGI de Créteil. En vue de l'acquisition d'un bien immobilier sous le régime fiscal de la loaction meublée professionnelle par exemple il est important d'effectuer deux études notariales pour l'acquisition du bien et d'avoir recours aux services d'un Cabinet expert comptable à Paris pour la comptabilité et les déclarations fiscales.

La responsabilité de l'expert comptable

Généralement l'expert comptable est celui qui est responsable des erreurs commises en ce qui concerne la tenue de la comptabilité ainsi que les déclarations fiscales. C'est alors son rôle de réparer le préjudice subi si ces erreurs sont les causes d'un redressement fiscal. Le dossier de ce dernier doit également être en adéqution avec la règlementation ou la législation. Il est effectivement de rigueur que l'expert lui-même établisse une déclaration fiscale pour le compte de son client et s'assure que la déclaration en question puisse être conforme aux exigences légales.Il faut alors savoir qu'un préjudice n'est jamais indemnisé que quand il y a une faute. L'expert-comptable ne se doit donc pas d'ignorer les vices manifestes au plan comptable du schéma de défiscalisation.

La responsaibilité du notaire

Pour une vente immobilière il est indispensable pour un notaire d'intervenir que ce soit pour la sécurisation de l'opération grâce à la vérification et les formalités requises ou pour le conseil des parties sur les risques et les conséquences de leur engagement. Il est tout à fait possible alors pour le notaire d'engager sa responsabilité pour défaut de conseil. Quand le notaire connait le motif de défiscalisation des acheteurs et ne les a pas informés des aléas de la défiscalisation attendue ce dernier est alors fautif. Dans le cas où l'investisseur est assisté par un cabinet comptable l'absence d'intervention du notaire est totalement justifié. Cependant il n'a pas le droit de se décharger de sa responsabilité en invoquant par exemple la présence d'un autre conseil.

Un désir d'expression, intervenez sur notre information.

Les publications similaires de "Notre blog"

  1. 17 Sept. 2022Trois manières de placer des SCPI dans votre portefeuille27 visites
  2. 18 Août 2022Les biens immobiliers de prestige en vente à Chambéry106 visites
  3. 31 Juil. 2022Souscrire à des parts SAS pour défiscaliser sous Girardin IS134 visites
  4. 19 Oct. 2021Investir sous Girardin IS en 2021 : toujours rentable ?538 visites
  5. 4 Juil. 2021Pourquoi faire appel à une agence immobilère à Nantes679 visites
  6. 19 Mai 2021Immobilier commercial ou résidentiel713 visites
  7. 12 Oct. 2020Placement en outremer : comment réduire son IR en investissant auprès d’une entreprise ?1142 visites
  8. 22 Juil. 2020Investir en LMNP : les avantages fiscaux1325 visites
  9. 21 Juil. 2020Le démembrement : un outil d'optimisation fiscale1094 visites
  10. 29 Mai 2020Investir dans une résidence secondaire : Un projet tentant mais couteux !1087 visites
  11. 13 Mai 2020Rôle et missions du monteur de dossier Girardin industriel outremer1083 visites